Créée en 2006 par des entrepreneurs américains, la certification B Corp permet de distinguer les entreprises qui n’ont pas pour seul objectif de réaliser des profits. Ce label fait aujourd’hui référence dans le monde de l’économie sociale et solidaire.

B Corp, kézako ?

B Corp signifie Benefit Corporation. Son objectif consiste à mettre en avant les entreprises citoyennes. Encore méconnue en Europe, cette certification se développe dans l’hexagone depuis 2014, date à laquelle la première entreprise française a obtenu ledit label. En 2018, une cinquantaine de sociétés françaises ont pu intégrer ce réseau riche de 2 500 enseignes à travers la planète. Parmi ces entreprises qui visent un développement écoresponsable, on citera Nature & Découvertes, les 2 Vaches ou encore Bjorg Bonneterre et Compagnie.

Comment obtenir la certification B Corp

Pour être reconnues comme entreprise écoresponsable et décrocher la certification B Corp, les entreprises doivent répondre à un questionnaire. Au programme, 200 questions permettant d’évaluer la performance sociale, environnementale et sociétale, ainsi que sa responsabilité et sa politique en matière de transparence. 80 points sur 200 seront nécessaires pour solliciter l’ONG certificatrice, B Lab. Il sera ensuite possible d’améliorer sa note en progressant sur les divers champs sondés et notamment sur le respect de l’environnement représentant 36 questions.