Lorsque les featuredsnippets sont apparus, un nouvel eldorado s’est ouvert pour les rédacteurs web : le featured snippet ou la reconnaissance suprême !

Exemple de position 0 sur la requete « prix du carburant en Australie »

Google et les bonnes pratiques du SEO

On le sait, appliquer les bonnes pratiques du SEO reste un pré requis pour truster les premiers résultats de Google : un contenu unique, pensé pour les robots comme pour les utilisateurs, des mots clés savamment choisis et déployés, des balises title optimisées, des url structurées, des méta descriptions incitatives, un site responsive, mieux mobile first…

Sans le respect de ces principes de base, un site internet a peu de chances d’émerger dans les SERPs, tant la toile grouille d’informations de toutes sortes et de tous horizons. Outre-Atlantique, on parle même de content shock : la production de contenus tous azimuts entraine un phénomène de saturation tel que les internautes ne sont plus en mesure de retenir quoi que ce soit.

 Comment atteindre la position 0?

Dans ce contexte, comment aller plus loin et atteindre un jour la position zéro, graal SEO ?

En optimisant votre contenu web, encore et toujours, afin de répondre de manière ad hoc aux requêtes des internautes.

Concrètement, il s’agit de se réapproprier le Five W’s des journalistes (who did what, where and when, and why)

Autrement dit : « qui a fait quoi, où, quand et pourquoi ? ». Des outils existent pour vous aider à trouver les bonnes orientations, les plus connus étant Google Suggest ou Answer the Public.

S’approprier la sémantique conversationnelle

 

Cependant, avant de vous précipiter, souris en ébullition, pensez à interroger votre entourage. Vos amis, votre famille, vos voisins sont une source précieuse d’informations : quelles questions poseraient votre amie Marie, votre oncle Bob ou votre partenaire de squash ? Formulez-les de manière claire et concise et répondez-y tout aussi précisément, si possible avec de la valeur ajoutée.

Dorénavant le mot-clé importe autant que la sémantique conversationnelle. On vous le dit, Google exige du contenu utile pour ses lecteurs : les « Autres questions posées » débarquées sur nos écrans fin 2017 ne signifient pas autre chose.

 

 

Auteur : Dimitri V.