Se laver les mains

Bien se laver les mains, plusieurs fois par jour, fait partie des mesures d’hygiène de base. Or, depuis l’épidémie de Covid-19, les autorités sanitaires insistent sur le fait qu’il est nécessaire de se désinfecter les mains au moins une fois par heure. Focus sur l’efficacité de la désinfection des mains.

Pourquoi se désinfecter les mains ?

En cas de maladie infectieuse, les mains jouent un rôle de transmetteurs. En effet, pour vous contaminer, les virus et bactéries ont besoin d’une issue à votre organisme. L’entrée se fait par le nez, les oreilles, les yeux, la bouche ou une plaie. Or, quand une personne infectée éternue face à vous, les gouttelettes ont peu de chance d’entrer dans votre organisme.

À contrario, vos mains peuvent recueillir ces gouttelettes infectées ou toucher des surfaces contaminées. Et lorsque vous portez vos mains à la bouche, aux oreilles, aux yeux, vous risquez d’infecter vos muqueuses. Et d’être contaminé. Il est donc important d’utiliser un désinfectant pour les mains.

Comment bien se désinfecter les mains ?

Que vous utilisiez du savon ou un désinfectant de type gel hydroalcoolique, il y a un protocole à suivre. Il faut désinfecter chaque recoin des mains : paume, dessus des mains, ongles, interstices entre les doigts et les pouces. Si vous optez pour du savon, choisissez un savon liquide, car les savonnettes sont des nids à microbes.

Lavez vos mains au moins 30 secondes et rincez bien. Puis séchez-les non pas avec une serviette, mais avec un papier à usage unique. Si vous utilisez un gel hydroalcoolique, vous devez verser 3 à 4 ml de solution dans vos mains. Frottez ensuite une minute pour une bonne désinfection.

L’efficacité de la désinfection des mains

L’efficacité de la désinfection des mains a été prouvée par de nombreuses études dans le cas de maladies contagieuses. Qu’il s’agisse de la désinfection du Covid, ou de la grippe H1N1, la désinfection des mains est un geste barrière. Des études réalisées dans les aéroports, lieux de brassage des populations, et donc de bactéries et virus, le montrent. Elles révèlent que si les passagers des aéroports se désinfectent les mains, alors le risque de pandémie peut baisser de 37 %.

Pour éviter la propagation des épidémies, des gestes barrières s’imposent. Il s’agit du port du masque, de la distanciation sociale, mais aussi de la désinfection des mains. Les surfaces souillées restent en effet contaminantes plusieurs heures. De même que les mains elles-mêmes. Les désinfecter au gel hydroalcoolique est donc un moyen efficace de se protéger et de protéger les autres.

Auteur : Dimitri V.